COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXCEPTIONNELLE DE LA CIAA
10 DECEMBRE 2021

Étaient présents :
Alain JAMES (FR)
Patrick DAVEZAC (FR)
Paolo PUDDU (IT)
Raffaele CHERCHI (IT)
José Maria PARIAS (SP)
Andy GYGAX (CH)
Ahmed Al SAMARRAIE (GE)
B LENHARDT (GE)
Francisco FERRARI CALISTO (POR)
Ann GYLLENSWÄRD (SW)

Excusés
Francisco GAVIÑO (SP)
Natalie MEREDITH (GB)

Ordre du jour :

– modification des statuts de la CIAA (point relatif à l’accueil de 2 stud books par pays)
– accueil du ZSAA (Zuchtverband für Sportpferde arabischer Abstammung) au sein de la CIAA
– étude de la proposition de révision du % de sang arabe du cheval Shagya
– redéfinition de la commission de stud book
– Questions diverses

Modification des statuts de la CIAA (point relatif à l’accueil de 2 stud books par pays)
L’ensemble des participants émettent un avis favorable.

Accueil du ZSAA (Zuchtverband für Sportpferde arabischer Abstammung) au sein de la CIAA
Suite à la visite de Alain James et Raffaele Cherchi, le compte rendu de visite mentionne une excellent gestion adminstrative des enregistrements des naissances, des signalements, du suivi des contrôles de filiation, etc.
Avis favorable de l’ensemble des participants.
Paolo Puddu signale que les frais d’inscription ont d’ores et déjà été réglés par le ZSAA et seront pris en compte pour valider l’inscription en tant que membre associé dès 2022 (frais d’inscription de 800€).

Étude de la proposition de révision du % de sang arabe du cheval Shagya
Aujourd’hui le règlement du stud book anglo arabe mentionne :
Section III: Les produits non inscriptibles dans les sections I et II, ayant au moins un ascendant Pur-Sang, issus du croisement d’un reproducteur Anglo-arabe, Pur-Sang ou Arabe avec un reproducteur appartenant à un stud-book reconnu par la WBFSH ou appartenant à un registre de demi-sang Anglo-arabe ou de demi-sang Arabe reconnu par la CIAA ou avec un reproducteur Shagya.
Le pourcentage de sang Arabe doit être supérieur ou égal à 12,5%.

1ère question : peut-on considérer que les produits issus de Shagya sont inscriptibles en section II ?
Aujourd’hui, le stud book anglo arabe mentionne :
Section II: Les produits dont le pedigree comprend un ascendant autre que Pur-Sang, Arabe ou ne répondant pas aux dispositions du I-a) et dont quinze ascendants sur seize a la quatrième génération répondent à ces dispositions ou sont inscrits à l’un des stud-books français Pur-Sang ou Arabe ou à l’un des stud-books étrangers officiellement reconnus par les instances internationales regroupant les stud-books de Pur-Sang, d’Arabe, et d’Anglo-arabe et admis par la CIAA ou ayant une proportion équivalente d’auteurs à l’une quelconque des générations précédentes (Section II selon la définition internationale de l’Anglo-arabe établie en 1993 dans l’Accord de Venise par la Conférence Internationale de l’Anglo-arabe)

Au regard de la qualité des sujets et des performances obtenues par les AA issus de Shagya (notamment en endurance), l’ensemble des participants décident d’admettre que le produit issu d’un croisement avec un reproducteur Shagya puisse être inscrit en section II.

2ème question : quel % de sang arabe doit-on considérer lors d’un croisement avec un Shagya ?
Aujourd’hui, le stud book anglo arabe mentionne :
Le pourcentage de sang Arabe est calculé en considérant comme nul celui du plus lointain ascendant connu dans les fichiers reconnus autre que Pur-Sang, Arabe ou Anglo-arabe, sauf pour le Shagya qui est admis comme ayant 50% de sang Arabe ou pour tout autre information complémentaire fondée sur les registres de l’organisme officiellement reconnu et fournie par le propriétaire au moment de l’inscription à titre initial.

Le premier stud book du cheval Shagya a été créé en 1789 à Babolna. De 1789 à 1816, plusieurs étalons de différentes origines (principalement arabes) ont été utilisés. Puis, à partir de 1816, ne seront utilisés comme reproducteurs que des étalons inscrits au stud book Shagya ou bien des étalons pur sangs arabes. Ainsi, sans pour autant devoir calculer le pourcentage exact de sang arabe de chaque reproducteur Shagya, il apparaît pertinent de considérer le % de sang arabe supérieur à 50% lors d’un croisement avec un parent Shagya : l’ensemble des participants proposent que ce % soit augmenté à 90%.

Redéfinition de la commission de stud book
Pour créer cette commission de stud book, chaque pays propose une personne représentante. Le président de cette commission sera désigné par les membres de la commission.
FR : Pierre de la Serve
IT : Raffaelle Cherchi
POR : Francisco Calisto
CH : Andreas Gygax
DEU : – Heliodoro Ramas
– Ahmed Al Samarraie
SP : Francisco Gaviño

Tous les autres pays sont invités à faire connaître la personne qu’ils envisagent de faire participer à cette commission (laurence.cornaille@ifce.fr)

Questions diverses :

* Modifications du stud book

En France, la commission de stud book a fait plusieurs propositions de réforme du stud book international. Il conviendrait que les membres de la CIAA les valident.

1 – Généralisation du taux minimum de 12,5% de sang arabe aux 3 sections.
Pour les courses, ce seuil de 12, 5 % de sang arabe est déjà imposé.

2- Suppression de l’appellation Anglo-arabe de complément (AC)
Actuellement on désigne par AC les anglo arabes ayant moins de 25% de sang arabe. Cette appellation prête à confusion et très souvent les chevaux AC sont considérés, à tort, comme des chevaux issus de croisement voire même comme des chevaux non AA.

3 – Suppression du registre français du demi-sang anglo-arabe
Nécessaire au moment de la création de la section III, aujourd’hui ce registre ne présente plus aucun intérêt.

Ces 3 propositions sont acceptées à l’unanimité.
Elles devront être formalisées dans le cadre de la mise à jour des programmes de sélection demandée par le Ministère de l’Agriculture français, en conformité avec le Règlement Européen Zootechnique (RUE 2016/1012).
* demande de la Croatie
Le Ministère de l’Agriculture croate interroge la CIAA afin de pouvoir inscrire dans un stud book AA des chevaux nés du croisement de PS anglais et Arabes.
Réponse faite le 10 décembre avec proposition de déplacement d’une délégation d’expert CIAA afin de contrôler l’organisme en charge des enregistrements, des contrôles de filiation, des signalements, etc.
Si cette inspection est satisfaisante, la Croatie pourrait rejoindre la CIAA.

CategorySin categoría

© 2016 - Confédération Internationale de l’Anglo-Arabe